Imprimer

peur de l'avion

Des stages pour soigner la peur de l'avion

LUXEMBOURG - Des stages contre l'aviophobie, cette peur de monter en avion, sont proposés quatre week-ends par an par la compagnie Luxair.

Luxair n'a aucun mal à remplir ses séminaires contre l'aviophobie, organisés au rythme de quatre week-ends par an. (photo: Illustration)

 

La peur de l'avion peut toucher tout un chacun. Dernier exemple en date, la Grande-Duchesse Maria Teresa obligée de renoncer à accompagner son époux en visite officielle au Japon. Selon les spécialistes, 20 à 25% de la population pourrait être concernée, à des degrés divers.

Luxair n'a donc aucun mal à remplir ses séminaires contre l'aviophobie, organisés au rythme de quatre week-ends par an. Une dizaine de participants prennent part à chaque session. «L'idée, c'est de s'approcher doucement de l'avion. Le premier jour, un pilote leur explique le fonctionnement d'un appareil. Puis, ils montent à bord. L'expérience est validée le deuxième jour avec un aller et retour organisé dans une grande ville européenne, avec le même pilote. Un psychologue les accompagne du début à la fin du séminaire», détaille Joe Schroeder, porte-parole de Luxair, qui précise que «90% des inscrits réussissent finalement à monter à bord».

Peur de mourir

L'aviophobie demeure toutefois une angoisse complexe, car ses ressorts sont nombreux. «Il peut s'agir d'une simple appréhension. Mais cela peut être lié à l'agoraphobie, au cloisonnement et pour beaucoup à la peur de mourir», précise Sandra Vallier, psychologue à Hellange.

Pour ces derniers, tout ne se règle pas en un week-end. «Un travail de fond est alors nécessaire. L'hypnose peut aussi être une solution», conclut cette professionnelle

Recommandez-moi !

Vous avez un profil Facebook, partagez ce site !